Fête nationale et 100 ans de leur fêtés dimanche à Trooz pour les Suisses Liègeois.Le manoir du Péry

A l'occasion de la fête nationale suisse, ce dimanche 1er août, la Société suisse de Liège-Verviers commémorera le 100éme anniversaire de sa création au manoir du Péry, 34 rue de Beaufays à Trooz.

Suises ayant acquis aussi la nationalité belge voici à peine quelques mois, André Schmid, qui a travaillé pendant 10 ans à Genève avant de diriger la société Orthodyne, spécialisée en analyseur de gaz, préside la société, secondée par une dynamique secrétaire Mme Florence Lefèvre. "On compte, dit il, 700 000 Suisses hors des frontières helvétiques dont 6 500 en Belgique avec de fortes colonies à Bruxelles ou Anvers et une cinquantaine de familles à Liège-Verviers. Dimanche, M. Rota, consul de l'ambassade de Suisse à Bruxelles, sera des nôtres."

La Société Suisse de Liège-Verviers se réunit tous les deux mois et organise des visites en Belgique. Parmi ses membres, quelques 70% sont nés en Belgique et certains profitentde ces rencontres pour retrouver des compatriotes qui devisent dans le même patois allemand qu'eux. La plupart retournent une ou deux fois par an au pays pour retrouver la famille et sans doute aussi cette propreté, ce sens de l'ordre et du rangement ratrement aussi cultivéschez nous!

Bien sûr, on s'attend à les voir travailler en horlogerie ou fromagerie mais il n'existe pas de fil rouge poue expliquer ces arrivées en Belgique. On relève parmi eux un directeur de Grand Hôtel de Verviers, des pasteurs protestants, un ancien directeur général de Saint-Vincent de Paul ou un prieur au couvent des Carmes déchaussés de Chèvrement, des professeurs à l'ULg en stomatologie ou droit romain, des garagistes ou des vitriers originaires du Tessin et des Grisons proches de Murano et qui ont importé en cité ardente leur savois-faire.

Article paru dans le journal "La Libre Belgique" du samedi 31 juillet 2004.